Chroniques

Chroniques
-

Enfin un homme qui aime danser sans vous marcher sur les pieds ni vous serrer de trop près quand la chaleur éprouve le corps en cette fin d’été. Juste un bon danseur qui sourit en faisant virevolter sa septantaine face à une partenaire à peine plus jeune. Notre seul problème, c’est où aller chalouper ensemble. Les thés dansants pour seniors qui ne se sentent pas vieux ne sont pas légion.

Chroniques
-

La question n’est pas encore brûlante, mais se fait chaque année un peu plus présente sinon pressante: cette pente, ce sentier alpin, sont-ils plus raides que dans mon souvenir ou est-ce moi qui grimpe moins vite qu’avant?

Chroniques
-

Crocus et primevères rivalisent avec les dernières plaques de neige qui parsèment les hauts du Jura. Les fondeurs octogénaires cogitent ferme en rangeant leurs skis à la cave ou au fond du garage: pourrai-je les remettre la saison prochaine? Ce corps me permettra-t-il d’avaler encore dix, au mieux vingt kilomètres? Les plus mordus espèrent, en contemplant leurs lattes de skating, ne pas devoir, ô suprême humiliation, se remettre l’hiver prochain au ski de fond alternatif et se traîner dans le sillage de dames peu en forme sur des traces rectilignes.

Chroniques
-

Vous vous souvenez sans doute de cette publicité allemande où un grand-père simule ses propres funérailles par peur de se retrouver seul pour Noël?

Chroniques
-

Oublier votre veste, vos clés et vos lunettes est devenu votre quotidien? Rassurez-vous! Nombreux sont ceux qui vivent la même galère... Il suffit, selon notre chroniqueuse Isabelle Guisan, de regarder autour de soi pour trouver un coeur compatissant.