Publications


Livres


Un livre à paraître au printemps 2018!

irritieren | Une carte blanche du Schweizer Werkbund Romandie donnée à Isabelle Guisan, réalisée en trio avec Vincent Barras et Cléa Chopard.

Une fiction autour d'une femme qui attend. Sa mémoire endommagée par un accident lui permettra-t-elle de retrouver un jour des souvenirs fiables?

Les enfants de l'euro: une quinzaine de portraits en textes et images de jeunes Grecs et immigrés, qui vivent au nord de la Grèce, à Athènes, sur des Cyclades.

Cet ouvrage polyphonique en trois niveaux de textes et quatorze images oscille entre l'intention documentaire et le projet littéraire pour faire entendre les voix qui tissent le quotidien d'une institution pour personnes âgées.

Le corps de Laure.
Curieux, présent à tout ce qui lui arrive, à tout ce qui l'effleure, le caresse, le heurte et le choque de la petite enfance à l'âge mûr.

Livre-installation évoquant en textes et en images trois pertes liées à l’histoire familiale d’Isabelle Guisan et notamment à l’exode des Grecs d’Asie Mineure.

> lire l'article sur le site largeur.com

Recueil de chroniques parues dans le journal Le Temps, autant d’instantanés inspirés par les mille événements miniature qui brinquebalent sur le rail.

Portraits de dix nouveaux citoyens suisses, autant d’hommes et de femmes venues d’outre-mer qui racontent leur trajectoire et leurs multiples appartenances.

Récit d’une année et demi d’existence sans travail fixe où s’impose l’évidence déjà si souvent constatée : travailler pour vivre, oui, mais pas vivre pour travailler.

Récit d’une expérience d’un et demi de bénévolat en soins palliatifs auprès de malades et de vieillards proches de la mort dans un hôpital de Suisse romande.

Un voyage le long du fleuve sacré de l’Inde, avec un regard aussi curieux de la vie moderne indiennes que des traditions immuables.

Textes personnels inspirés par cinq ans passés en Suisse allemande et attentifs à la vie pulsant sous le béton et le conformisme.


Chroniques


Oublier votre veste, vos clés et vos lunettes est devenu votre quotidien? Rassurez-vous! Nombreux sont ceux qui vivent la même galère... Il suffit, selon notre chroniqueuse Isabelle Guisan, de regarder autour de soi pour trouver un coeur compatissant.

Enfin un homme qui aime danser sans vous marcher sur les pieds ni vous serrer de trop près quand la chaleur éprouve le corps en cette fin d’été. Juste un bon danseur qui sourit en faisant virevolter sa septantaine face à une partenaire à peine plus jeune. Notre seul problème, c’est où aller chalouper ensemble. Les thés dansants pour seniors qui ne se sentent pas vieux ne sont pas légion.

Vous vous souvenez sans doute de cette publicité allemande où un grand-père simule ses propres funérailles par peur de se retrouver seul pour Noël?

La question n’est pas encore brûlante, mais se fait chaque année un peu plus présente sinon pressante: cette pente, ce sentier alpin, sont-ils plus raides que dans mon souvenir ou est-ce moi qui grimpe moins vite qu’avant?

Crocus et primevères rivalisent avec les dernières plaques de neige qui parsèment les hauts du Jura. Les fondeurs octogénaires cogitent ferme en rangeant leurs skis à la cave ou au fond du garage: pourrai-je les remettre la saison prochaine?


Publications professionnelles


Un livre publié par la Fondation Mont-Calme à Lausanne, comme les brochures ci-dessous. En l'occurrence des reportages illustrés de dessins de Sebastien Fourtouill, graphiste genevois.

Quelques pistes de réflexion autour de "l'animation" proposée en Suisse et en France aux personnes âgées fragilisées qui vivent en institution ou à domicile.

Des résidents en EMS réfléchissent ensemble autour de l'institution optimale où ils voudraient vivre.

Une dizaine de jeunes expriment leur vision de la fin de vie en institution.

Un survol de quelques pratiques dans des institutions qui s'occupent de personnes âgées de Suisse romande, leur gestion du bénévolat avec des propositions pratiques de charte et contrat.

Quelques textes sondent les sentiments de personnes qui partagent leur chambre en EMS.

Cette publication rend compte du projet théâtral monté conjointement en juin 2008 à Lausanne par la Haute Ecole de théâtre de Suisse romande La Manufacture et l'EMS Mont-Calme.

Rencontre avec des membres du personnel de cinq EMS lausannois et interrogation autour de leurs motivations.

Des souvenirs de résidents en institution.