STF, le chômage, un voyage initiatique

Récit d’une année et demi d’existence sans travail fixe où s’impose l’évidence déjà si souvent constatée : travailler pour vivre, oui, mais pas vivre pour travailler.